[CONSEILS DU VENDREDI] #4

Ce vendredi nous vous parlons de : Invasion, Photo de famille, Sofia et Un condamné à jour s’est échappé.


Invasion : Etsuko – ouvrière dans l’industrie textile – est témoin de phénomènes étranges qui frappent son entourage. Alors qu’autour d’elle un mystérieux virus sévit, ceux qui en sont atteint deviennent l’ombre d’eux-mêmes. Peu à peu, c’est l’humanité toute entière qui semble se vider de sa substance. Apparemment immunisée, Etsuko en est certaine : une invasion se prépare. Loin du traitement hollywoodien habituellement réservé à ce type de récit, Kyoshi Kurosawa (Shokuzai, 2012) joue avec les codes du film de genre pour livrer une œuvre de science-fiction intimiste et épurée, dénuée de grandes effusions. En dépit de quelques facilités scénaristiques qui louchent parfois sur la série B, Invasion convainc et intrigue jusqu’à son dénouement final, notamment grâce à une belle B.O et à une mise en scène particulièrement soignée. M.P.

Photo de famille : est l’histoire assez classique d’une famille décousue qui tente de resserrer les liens à la mort du grand-père. La grand-mère, symbole de la famille que l’on passe d’un appartement à l’autre tel un vieil objet encombrant, reste là muette et n’exprimant qu’un unique désir : retourner dans la maison où les trois sœurs et frères passaient leurs vacances ensemble, seul moment de retrouvailles depuis le divorce des parents. Un moyen de rappeler à la fratrie qu’ils ont été heureux aussi. Ce film français, sans prétention, commence comme beaucoup d’autres et finit comme autant d’autres. La réussite de ce film vient de la douceur dont il décrit ses personnages, de l’émotion qui ressort des situations et de l’humour un peu cynique face aux névroses de chacun. La réalisatrice, qui en est à son deuxième long-métrage, approche son sujet sans mièvrerie, trouvant toujours le ton juste. Un film pas si quelconque donc. M. M.

Sofia : Casablanca de nos jours. En plein repas de famille, Sofia – victime d’un déni de grossesse – découvre qu’elle est sur le point d’accoucher. Problème : Dans un pays où les relations sexuelles hors mariage sont illégales, Sofia n’a pas d’époux. Elle risque désormais la prison mais également d’entacher la réputation de son entourage au moment même où ses parents sont sur le point de conclure un contrat d’une importance décisive. Une heure vingt-cinq c’est peu et pourtant la réalisatrice, dont c’est ici le premier long-métrage, parvient avec peu d’effets à en dire beaucoup : sur la place de la gent féminine dans une société encore régie par des règles parfois archaïques mais également sur les inégalités sociales du Maroc d’aujourd’hui. Sans jamais verser dans le pathos, Sofia – prix du scénario de la dernière sélection Un certain regard au Festival de Cannes – s’empare de son sujet à bras-le-corps pour dresser un portrait complexe et nuancé d’une famille divisée par les traditions. Un petit film certes, mais d’une grande importance. M.P.

Un condamné à mort s’est échappé : En 1943, le lieutenant Fontaine est condamné à mort par la Gestapo. Il fera tout pour échapper à sa sentence. Bresson explore le quotidien pesant des condamnés et y introduit subtilement l’espoir. Des amitiés se lient dans la prison. Une voix-off nous guide à travers la stratégie du héros. Le captif brise l’écran entre lui et le spectateur, comme s’il souhaitait être entendu par delà les murs de sa cellule. L’immersion est totale et nous découvrons la lutte audacieuse d’un homme refusant sa destinée tragique, servie par une photographie remarquable. C. L-L

Clémence Letort-Lipszyc, Marine Pallec et Marine Moutot

Invasion
Réalisé par Kyoshi Kurosawa
Avec Kaho, Shôta Sometani
Thriller, Japon, 2h20
5 septembre 2018

Photo de famille
Réalisé par Cecilia Rouaud
Avec Vanessa Paradis, Camille Cottin, Pierre Deladonchamps, Jean-Pierre Bacri
Comédie dramatique, France, 1h38
5 septembre 2018

Sofia
Réalisé par Meryem Benm’Barek
Avec YLubna Azabal, Nadia Benzakour, Faouzi Bensaïdi…
Drame, Belgique, 1h25
5 septembre 2018

Un condamné à mort s’est échappé
Réalisé par Robert Bresson
Avec François Leterrier, Charles Le Clainche, Maurice Beerblock et Roland Monod
Drame, France, 1h40
1956 – sortie le 5 septembre 2018 en version restaurée

Publié par Phantasmagory

Cinéma - Série - VR

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :