[UN RÉAL, DES COURTS] #2 – Ladj Ly

Tous les mercredis, des longs métrages sortent par dizaine sur les écrans de cinéma. Mais qu’en est-il des courts métrages ? Les médias en parlent à de nombreuses occasions : lors du Festival international du film d’animation d’Annecy, du Festival Européen du Film Court de Brest, du Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand ou encore des Césars. Mais ensuite ? Après la vie en festival ? Ou même hors festival – car tout le monde n’y est pas sélectionné ? Des réalisateurs et réalisatrices s’y consacrent pourtant avant un projet de long ou bien après ou bien même préfèrent le court métrage au long métrage. Et c’est tant mieux !

Phantasmagory vous propose un focus régulier sur les courts métrages d’un réalisateur qui fait l’actualité. Cette semaine, allons à la rencontre du travail de Ladj Ly, le réalisateur des Misérables (2019).  


Mais que faisiez-vous avant Les Misérables, Monsieur Ly ?

Réalisateur issu du documentaire, Ladj Ly a enflammé Cannes cette année avec sa première fiction long-métrage Les Misérables. Le film a été récompensé par le Prix du Jury et gagne le cœur de ses spectateurs depuis sa sortie le 20 novembre.

ladj ly

Ladj Ly est un cinéaste engagé auprès de son quartier et sa ville natale. Il fonde au début de sa carrière le collectif Kourtrajmé avec Romain Gavras, Kim Chapiron et Toumani Sangaré. Après avoir collaboré avec Oxmo Puccino, il s’oriente vers le documentaire. Confronté à une bavure policière lors des émeutes de 2005, il travaille dès lors sur la représentation de la banlieue et la déconstruction des clichés qui lui colle à la peau. Il fonde en 2016 l’école Kourtrajmé et est rejoint par le photographe JR. Les formations (cinéma et arts visuels) sont accessibles dès 18 ans. Seul critère : ne jamais avoir fait d’études audiovisuelles. Dans sa volonté de rendre accessible le cinéma, Ladj Ly offre la parole à des citoyens qui en sont souvent privés. Entre long et court-métrage, le cœur de Ly balance. Son cinéma navigue entre les différents écrans. Si ses films diffusés en festival et en salles suivent un schéma classique, certains sont accessibles en ligne (Go Fast Connexion Kourtrajmé sur Dailymotion) ou bien sur l’application mobile Blackpills, qui a accueilli en 2017 Les Chroniques de Clichy-Montfermeil, une série documentaire de 7 épisodes co-réalisée avec JR. Nous vous proposons de remonter sa carrière à travers deux courts-métrages documentaire et de fiction.

Go Fast Connexion Kourtrajmé (2008)

 

Le court démarre sur un plan d’ensemble d’un journaliste en costard. En arrière-plan quelques immeubles non entretenus de la commune. « Un reportage exclusif sur le trafic de cannabis entièrement tourné dans le grand ensemble de Clichy Montfermeil, une ‘zone de non-droit’, réputée impénétrable », Charles Villeneuve, ancien présentateur de Le Droit de Savoir (équivalent de notre Enquêtes Exclusives par Bernard de Lavillardière), donne le ton dès la première seconde. Et pourtant il faut aller au-delà des apparences. Go Fast Connexion est un docu-fiction parodique des émissions à sensations diffusées sur les chaînes aux heures de grandes écoutes. Pour clore le bec à ces reportages torchons, les quatre réalisateurs du collectifs Kourtrajmé, dont Ladj Ly fait partie, suivent une petite bande de dealeurs dans les cités de Clichy-Montfermeil. Las des voix-off stigmatisantes et des situations stéréotypées (règlement de compte, sorties en boite…), le collectif nous ouvre les yeux sur l’absurdité de la mise en scène dramatique des banlieues et nous invite à une analyse personnelle.

La diffusion initialement prévue en Bonus du film Go Fast avec Roschdy Zem (d’Olivier Van Hoofstadt, 2008) a finalement pris un autre chemin : le court est publié le 30 septembre sur Dailymotion pour un accès sans contraintes.

Les Misérables (2016)

 

Premier plongeon au coeur de la fiction, Ladj Ly s’inspire d’un dérapage des forces de l’ordre pour impulser son court-métrage Les Misérables. Une brigade des policiers de la BAC accueille un nouveau membre. Ce premier jour est le théâtre d’une intervention musclée qui sera entièrement filmée par un drone. Le long-métrage sorti ce mois reprend les mêmes thèmes que le court. A travers le court, on assiste aux prémices d’une œuvre aboutie qui a eu le succès qu’on lui connaît. Montré dans plus de 150 festivals où il a gagné de nombreux prix, le court-métrage a reçu le prix Canal + Award au Festival de Clermont-Ferrand et a concouru pour le César du meilleur court-métrage en 2018.

Pour aller plus loin
Le site de l’école Kourtrajmé.

La Bande-Annonce de la série documentaire Les Chroniques de Clichy-Montfermeil disponible sur l’application Blackpills.

La conférence de presse Les Misérables lors du 72è Festival de Cannes.

Clémence Letort-Lipszyc

Les Misérables
Réalisé par Ladj Ly
Avec Damien Bonnard, Alexis Manenti, Djebril Didier Zonga
Policier, Drame, France, 1h42
20 novembre 2019
Le Pacte

Go Fast Connexion Kourtrajmé
Court métrage réalisé par le Collectif Kourtrajmé
Documentaire, 22 min, 2008
Kourtrajmé Productions

Les Misérables
Court métrage réalisé par Ladj Ly
Avec Damien Bonnard, Djibril Didier Zonga, Alexis Manenti, Amara Ly
Drame, Polar, Thriller, France, 16 min, 2016


Ces articles pourraient vous plaire

Insta(1) Insta(9) Insta(10)

Publié par Phantasmagory

Cinéma - Série - VR

Un avis sur “[UN RÉAL, DES COURTS] #2 – Ladj Ly

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :