[CONSEILS DU VENDREDI] #77

Cette semaine dans les Conseils : Revenir, Cuban Network, L’Odyssée de Choum et Jojo Rabbit.


Revenir : Thomas revient dans la ferme où il a grandi. Après de longues années d’absence, il vient voir sa mère malade. Alors que son frère est mort, il fait la connaissance de sa femme Mona et d’Alex, son fils de 6 ans.

Pour son premier long-métrage, la cinéaste française, Jessica Palud, a choisi de traiter un sujet assez banal au cinéma : la perte d’un membre de sa famille et le retour aux origines. Ici, rien de nouveau ni d’original. En effet, les personnages ne sont pas vraiment étoffés et restent toujours en surface des différents conflits. La cinéaste a sans doute essayé de créer un peu de mystère en ne dévoilant pas ce qui s’est passé entre le père et le fils, mais ne crée pas d’intérêt particulier. Ce qui est plutôt bien réussi, c’est l’atmosphère étouffante, suintante — due à la chaleur et à la famille. La lumière jaune qui baigne en permanence les corps est assez belle. Les acteurs et les actrices sont plutôt bons, notamment la performance de Niels Schneider. Un film agréable mais qui s’oubliera bien vite. M.M et M.K

Cuban Network : Début des années 1990, René est un pilote cubain qui abandonne sa femme et sa fille pour partir aux États-Unis. Il rejoint un réseau cubain à Miami pour infiltrer un groupe anti-Castro, responsable de violentes attaques sur Cuba.

Olivier Assayas revient sur des chemins qu’il avait déjà foulés avec Carlos. Ce film d’espionnage est un énième long-métrage qui n’invente rien de nouveau et n’offre aux spectateurs qu’une belle palette d’acteurs qui ne se démarquent pas. Le cinéaste français, en racontant l’histoire vraie des Cuban Five, n’arrive pourtant pas à se sortir des clichés du genre : de l’argent, des belles femmes, des armes, de la drogue et des grandes maisons avec piscine. De plus, il ne réussit pas à rendre lisible une histoire dont les nombreux rebondissements perdent le spectateur. Edgar Ramirez, Penelope Cruz, Gael Garcia Bernal y sont perdus sous une lumière cramée, des plans kitchs et une musique latino dépassée. Un film creux qui a trop doré au soleil. M.M

L’Odyssée de Choum : Par un jour de tempête, la petite chouette Choum éclot. Mais pas l’ombre d’une Maman à l’horizon ! Courageuse et déterminée, elle part à la recherche de cette dernière, accompagnée par son petit frère… encore dans son oeuf !

Ce programme de trois courts métrages d’animation nous emmène dans un voyage auprès des oiseaux (et d’un baleineau). De la pleine mer au bayou, les animaux en ont des épreuves à traverser ! Poétiques, musicaux et touchants, ces petits films tout doux nous emmènent aussi dans une réflexion plus profonde sur notre rapport à la vie et à l’animal, tout en simplicité pour les plus jeunes. Les trois univers graphiques sont très différents mais très beaux et réussis : formes minimalistes colorées pour l’oiseau de Paradis du Nid, peinture sur verre pour L’oiseau et la baleine et animation 2D à l’ordinateur pour L’Odyssée de Choum. Bon voyage aux côtés de ces héros téméraires ! M.K

Jojo Rabbit :Jojo est un garçon de 10 ans qui participe activement aux jeunesses hitlériennes. Victime d’un grave accident, il se retrouve coincé chez lui et découvre que sa mère cache une jeune Juive. C’est pour lui le début d’un questionnement existentiel, mais il est bien conseillé par son ami imaginaire : Adolf Hitler en personne.

Le cinéaste néo-zélandais Taika Waititi ouvre son film par le regard plein d’entrain et d’innocence de Jojo qui se parle dans un miroir. C’est un grand jour pour lui : il va passer le week-end à s’entraîner et enfin appartenir à un groupe, faire parti d’un clan. Pour le moment, il faut dire que ses amis sont assez limités : Adolf Hitler, ami imaginaire qui le soutient dans les moments difficiles et Yorki, jeune garçon fort sympathique. Si Jojo veut  s’intégrer, c’est parce qu’il est timide et un peu froussard. Mais derrière ses grands yeux bleus et sa bouille se cache un nazi convaincu qui est prêt à tout sacrifier pour son pays et pour la cause. Notre critique complète ici! M.M

Manon Koken et Marine Moutot


Revenir
Réalisé par Jessica Palud
Avec Niels Schneider, Adèle Exarchopoulos, Patrick d’Assumçao
Drame, France, 1h17
29 janvier 2020
Pyramide Distribution

Cuban Network
Réalisé par Olivier Assayas
Avec Penélope Cruz, Édgar Ramírez, Gael García Bernal
Espionnage, Thriller, France, Espagne, Brésil, Belgique, 2h07
29 janvier 2020
Memento Films Distribution

L’Odyssée de Choum
Programme de 3 courts métrages réalisés par Julien Bisaro,
Sonja Rohleder et Carol Freeman
Animation, Comédie, Drame, France, Belgique, Allemagne, 38 min, à partir de 3-4 ans
29 janvier 2020
Les Films du Préau

Jojo Rabbit
Réalisé par Taiki Waititi
Avec Roman Griffin Davis, Thomasin McKenzie, Scarlett Johansson
Comédie dramatique, États-Unis, 1h48
29 janvier 2020
Twentieth Century Fox France

 

Publié par Phantasmagory

Cinéma - Série - VR

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :