Coup de cœur et recommandations – 29e édition du Festival Côté Court

Temps de lecture :  2 minutes

Lieu incontournable du court et moyen-métrage, le Festival Côté Court assure cette année la diffusion en ligne de sa programmation, pour que nous puissions la découvrir à la maison à défaut de voir les films au cinéma.

Un gros coup de cœur et des recommandations parmi les 132 films sélectionnés, qui seront visibles sur 6 jours entre le 17 et 27 juin.

Le coup de cœur :

Faites des gosses de Marylène Negro (32min)
Une invitation à s’éloigner du monde réel pour explorer un autre univers.

Capture d’écran 2020-06-21 à 20.38.38

Dans ce lieu, il n’y a plus d’espace. Seulement des formes, des couleurs et des silhouettes inconnues. Le temps semble arrêté, absent ou étiré à l’infini. Des fragments d’existence parcourent ces visions que nous ne pouvons ni voir ou entendre. Il pourrait s’agir de réminiscences passées ou d’un futur encore inaccessible. Au milieu de l’invisible des images furtives se figent et disparaissent. Les sons semblent lointains, ils deviennent des silences. Il n’y a plus de vie ou de pensée, il ne reste que des bribes de mots. Le voyage s’achève dans une nouvelle réalité, peut-être est-ce un retour vers le monde que nous percevons différemment ou un départ vers une autre existence.

Les recommandations :

La Foire agricole de Vincent Patar et Stéphane Aubier (26min)
Film d’animation burlesque à la folie, où Indien et Cowboy recherchent les tickets pour la Foire Agricole, qui ont été perdus par Cheval. 

Mandico et le TOpsychoPOR d’Antonin Peretjatko (7min)
La visite de Peretjatko à Mandico, pour lui présenter le TOpsychoPOR, devient l’excentrique rencontre de trois univers. 

1998 de Sigrid Bouaziz (25min)
Voyage durassien à travers les souvenirs d’une adolescente, se remémorant son été 98.

Lonely Rivers de Mauro Herce (29min)
Les soirées karaoké pleines d’ivresse de matelots au cœur de l’océan.

Histoire de la révolution de Maxime Martinot (30min)
Collage explosif dans l’ombre de Jean-Luc Godard. 

Sapphire Crystal de Virgil Vernier (31min)
Une nuit avec de jeunes ultra-riches genevois, entre crudité et jeu d’apparence.

Arthaud Barkovitch 

Voir les films du Festival Côté Court, en libre accès juste ici

Le programme du Festival est disponible ici

Faites des gosses de Marylène Negro, qui concourt dans la sélection “Prospective Cinéma” (en ligne jusqu’au 25 juin)

 

 

 

Publié par Phantasmagory

Cinéma - Série - VR

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :