[QUEERSCREEN] Des Secrets dans le placard

Temps de lecture :  environ 2 minutes.

En cette année 2021, la plateforme de VOD illimitée spécialisée dans le cinéma LGBT+ et le site web gay Jock.life organisent la première édition du QueerScreen festival, entièrement en ligne. Il se tient du 12 au 21 mars avec une à deux séances par jour. L’occasion pour nous de découvrir fictions, documentaires et courts-métrages souvent encore inédits en France. L’accès au festival est réservé aux abonnés de la plateforme QueerScreen. Néanmoins, il est possible de profiter des 7 jours d’essai gratuit, ou de s’abonner pour un mois sans engagement.

Ce film est disponible sur QueerScreen à partir du dimanche 14 mars à 18h pendant 24h. 

Étudiant en architecture à Buenos Aires, Manuel retrouve sa famille pour la première fois depuis qu’il a fait son coming out.

Un couple homosexuel heureux apparaît d’abord à l’écran. Manuel, qui s’apprête à rejoindre ses parents tandis que son petit-copain rentre en Europe, semble épanoui. Pourtant, dès les minutes qui suivent, une fois le héros de retour dans sa ville natale, une gêne s’installe. 

On pense connaître l’histoire, nécessaire mais maintes fois portée à l’écran, celle de parents refusant d’accepter l’identité sexuelle de leur enfant. C’est le cas, mais en partie seulement. Des Secrets dans le placard se démarque intelligemment en dressant un tableau complexe des relations familiales. Si les parents tentent de cacher l’homosexualité de leur fils, nous comprenons rapidement que leur contrôle des apparences s’étend à tous leurs enfants. Il s’agit surtout ici d’une histoire de générations. Le cadet, Luis, qui semble avoir la préférence du père dont il porte le nom, se révèle être tout autant victime que le “vilain petit canard”, Manuel. 

En réalité, celui qui doit s’accepter, c’est Manuel. Au fur et à mesure du film, son apparent épanouissement se fissure et dévoile un jeune homme perdu. Lui qui voudrait faire de son identité sexuelle le point de friction avec ses parents, aveugle à son besoin de reconnaissance, ne comprend que petit à petit la crise existentielle qu’il est en train de traverser.

Refusant tout manichéisme facile, Des Secrets dans le placard brosse un tableau sensible de cette famille. De coming out story, il se mue en drame familial puis en coming-of-age story. Porté par le jeu et l’alchimie entre les acteurs, en particulier Facundo Gambandé, qui joue Manuel, et Antonella Ferrari, qui interprète sa petite sœur, le film de Nicolás Teté pêche cependant par sa résolution trop rapide et un mixage parfois proche de l’amateurisme. Les séquences culinaires, accompagnées d’une explosion de musique d’ascenseur, censées souligner le plaisir que prend Manuel à cuisiner – sa véritable vocation – détonnent.

Johanna Benoist

Des Secrets dans le placard (Todos tenemos un muerto en el placard o un hijo en el clóset)
Réalisé par Nicolás Teté
Avec Facundo Gambandé, María Fernanda Callejón, Diego De Paula
Comédie dramatique, Argentine, 1h43
Sortie DVD le 18 mars 2021
Optimale Distribution

Publié par Phantasmagory

Cinéma - Série - VR

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :