[CRITIQUE] Aline

Temps de lecture : 2 minutes.

Aline Dieu est la quatorzième fille de Sylvette et Angomard. Née dans le milieu des années 60, la jeune fille est naturellement douée pour le chant. À 12 ans, ses parents envoient une cassette audio d’elle au producteur Guy-Claude. C’est le début de la carrière d’Aline. Librement inspiré de la vie de Céline Dion.

Pour son nouveau film, la cinéaste et actrice française Valérie Lemercier décide de s’attaquer au monument Céline Dion dans ce biopic humoristique. S’inspirant largement de la vie de la chanteuse québécoise, la réalisatrice s’est autorisée à prendre des libertés avec l’histoire et les noms des différents protagonistes. Ainsi pour les aficionados de l’artiste, cela pourra être intéressant de jouer au jeu des sept erreurs, pour les autres, ne pouvant démêler le vrai du faux, il faudra vous fier à votre instinct. En effet, le récit s’enchaîne sans date ni localisation, ce qui rend un peu difficile de se repérer dans les étapes traversées par Aline/Céline. Seuls les costumes et coiffures permettent de différencier une époque d’une autre. De plus, Valérie Lemercier incarne la femme à tout âge. Oui, uniquement elle. Cela donne un effet très perturbant, en plus d’être assez effrayant : son visage a été, par exemple, intégré sur le corps d’une petite fille. Ainsi, qu’elle ait 12 ans ou 30 ans, la figure reste la même — plus ou moins lissée par des effets spéciaux. 

Aline laisse un goût assez amer au moment du générique. La comédie promise par la bande-annonce n’est là que par moment. Valérie Lemercier n’a sans doute pas la distance nécessaire à une bonne satire et a trop de respect pour son personnage. Ce qui offre un film en demi-teinte, mi-admirative, mi-mièvre. Malgré un rythme soutenu entre les différents styles vestimentaires, le long-métrage devient vite ennuyeux, comme si le surplus de la vie d’Aline nous menait à l’overdose. La star, célèbre dans le monde entier, semble presque avoir volé son titre. Nous ne comprenons pas vraiment qui elle est, ce qui l’anime ou ce qu’elle désire. Elle reste une image dont son manager fait ce qu’elle veut, étant réduite à sa voix. Nous pouvons tout de même noter la performance de Valérie Lemercier pour donner corps à l’évolution d’Aline. Après les premiers instants étranges de voir un corps d’enfant avec un visage d’adulte, elle parvient à nous faire croire à la vie d’Aline. Mais si la cinéaste l’incarne à tout âge, elle ne chante pas et laisse la place à Victoria Sio, qui arrive à reproduire un ton de voix proche de celui de Céline Dion. Il faut aussi noter ce point positif, tant les chansons semblent chantées par la chanteuse, qui a préféré rester loin du projet dont elle n’a lu ni le scénario ni vu les images. 

Ce biopic, assez classique, reste sympathique grâce à quelques séquences réalisées avec humour : sa famille — et les nombreux frères dont le prénom commence par Jean —, son talent, sa démesure, mais celles-ci restent trop rares. De plus, Valérie Lemercier filme surtout l’histoire entre Aline et Guy-Claude qui a marqué et fasciné toute une génération. La promesse de cette relation fusionnelle entre une jeune femme et un homme mûr débuta dès la première rencontre. La cinéaste parvient ainsi à transcrire les états amoureux de la jeune Aline, puis le secret de l’interdit, et enfin la naissance de leurs enfants. Même si l’ensemble est effleuré et semble un peu vain, il est intéressant de voir comment le couple était lié et proche, faisant d’Aline une (presque) grande histoire d’amour.

Marine Moutot

Aline
Réalisé par Valérie Lemercier
Avec Valérie Lemercier, Sylvain Marcel, Danielle Fichaud
Comédie dramatique, Biopic, France, 2020, 2h03
10 novembre 2021
Gaumont Distribution

Publié par Phantasmagory

Cinéma - Série - VR

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :