Nuit Carpenter au Louxor

Une nuit d’horreur au Louxor = Samedi 20 octobre de 22 h à 7 h = À l’occasion de la sortie des copies restaurées par Splendor Films de cinq films de John Carpenter (1978-1988) et des 40 ans de Halloween, le Louxor organisait une nuit Carpenter le samedi 20 octobre de 22 h à 7Lire la suite « Nuit Carpenter au Louxor »

Le Défi #UnBonFilmAvec

Une femme s’évanouit de manière théâtrale, un objet roule doucement au sol en gros plan, des inconnus fomentent un plan machiavélique juste à côté des concernés… Le cinéma est rempli de motifs, parfois récurrents, qui intriguent et s’impriment dans nos esprits. Le deuxième mardi de chaque mois, nous vous proposons le défi “Un bon film avec…” : chaque rédactrice dénichera un film en lien avec un thème (plus ou moins) absurde mais qui vient naturellement à l’esprit. Pourquoi ces images s’imposent-elles ? Quel sens recouvrent-elles dans notre imaginaire ? Et dans l’œuvre ? Les retrouve-t-on dans un genre précis ? Comment deviennent-elles des clichés ?

Le Défi #UnBonFilmAvec a 2 ans ! Retrouvez ci-dessous la liste complète des différents motifs et œuvres traités.

[DÉFI] Un bon film dans lequel quelqu’un met la main sur la bouche de quelqu’un d’autre

Voici un motif cinématographique qui sillonne les genres. Que ce soit pour faire taire quelqu’un, pour l’empêcher de crier ou pour lui montrer de l’affection, ce geste peut se retrouver un peu partout : dans les films d’action ou d’horreur, dans les comédies romantiques, les drames.

Un dossier de Camille Dubois, Déborah Mattana et Marine Moutot.

3 maisons gothiques pour Halloween

Le choix du gothique comme sujet de notre article d’Halloween s’est rapidement imposé à nous. Maisons hantées, labyrinthes enchantés, gentils fantômes, revenants assassins, monstres inquiétants, histoires d’amour ou de vengeance, il y en a pour tous les goûts.

Un top par Johanna Benoist, Manon Koken et Marine Moutot.

[CORONAPOCALYPSE #2] Les Papas versus l’apocalypse zombie au cinéma

Nous vivons en ce moment une période étrange et angoissante, où la réalité semble rejoindre la fiction. Pour beaucoup confiné.e.s, menacé.e.s par l’invisible mais enfin disponibles aux nombreux livres, films et séries qui composent nos to do lists, nous tentons de nous réapproprier ce temps libre tant désiré. Au milieu des actualités anxiogènes et des conseils pour faire face en toute sérénité, de nombreuses filmographies spécial confinement fleurissent sur la Toile, feel-good movies versus films d’épidémie. Sans doute une manière de recréer l’expérience collective propre au cinéma, signe d’une volonté de partage et de lien en ces temps d’isolement. Nous explorons cette fois le genre du film de zombie, et la place qu’y occupe la figure du père.

[DÉFI] Un bon film dans lequel un personnage sort de la brume

L’origine de la brume au cinéma est parfois difficile à saisir. Eau, sable ou fumée, parfois d’origine surnaturelle, la brume cinématographique ne recouvre pas le phénomène météorologique. Phénomène de lumière, jouant avec la visibilité, c’est un élément très cinématographique.

Six westerns pour celles et ceux qui n’aiment pas le western

L’arrivée d’un homme à cheval, les rênes dans une main, les vêtements poussiéreux, l’ombre d’un Stetson cachant en partie son visage, un revolver brillant sur sa hanche. Les rues d’une ville miraculeusement apparue dans le désert. Un bâtiment semblable aux autres, si ce n’est l’enseigne le surplombant : “Saloon”. Des plans reconnaissables entre tous, qui permettent aux spectateurs de comprendre d’emblée à quel genre ils ont affaire : le western.

[CONSEILS DU VENDREDI] #21

Ce vendredi, nous vous parlons de : Une femme d’exception, Bienvenue à Marwen, Asako I&II, Un beau voyou et Invasion Los Angeles. Une femme d’exception : Le film vaut et tient surtout par son histoire. Une femme d’exception, dont le titre anglais est plus parlant On the Basis of Sex, raconte la vie de l’extraordinaire Ruth BaderLire la suite « [CONSEILS DU VENDREDI] #21 »

[CONSEILS DU VENDREDI] #19

Ce vendredi, nous vous parlons de : Wildlife – Une saison ardente, Aquaman, Grass, New York 1997 et La huitième femme de Barbe Bleue. Wildlife – Une saison ardente : L’histoire classique d’un couple qui ne s’aime plus pour une adaptation classique du roman Une saison ardente de Richard Ford. Sous les yeux du fils Joe,Lire la suite « [CONSEILS DU VENDREDI] #19 »