[CRITIQUE] Les Sorcières de l’Orient

Les joueuses japonaises de volley-ball, surnommées les “Sorcières de l’Orient”, sont aujourd’hui septuagénaires. Depuis la formation de l’équipe à l’usine de textile japonaise jusqu’à leur victoire aux Jeux Olympiques de Tokyo en 1964, souvenirs et légendes remontent à la surface et se mélangent inextricablement.

Une critique de Camille Dubois.

[FESTIVAL DE CANNES 2021] Le Meilleur de la 74e édition

Du 6 au 17 juillet 2021 se tenait la 74e édition du Festival de Cannes. Après 9 jours au coeur de cette 74e édition, nous revenons sur nos impressions, découvertes et coups de coeur.

Un article par Manon Koken et Marine Moutot.

[TOP] 10 bonnes raisons de regarder Les Enfants du Paradis de Marcel Carné

Alors que la chaîne Arte rend hommage au réalisateur français Marcel Carné grâce à un documentaire et deux films emblématiques de sa carrière, Hôtel du Nord et Drôle de Drame, nous chez Phantasmagory, on vous donne également 10 bonnes raisons de regarder le film « Les Enfants du paradis », sorti en 1946.

Un article de Camille Dubois

[CRITIQUE] Benedetta

Pescia, au 17e siècle. Dans cette petite ville italienne, Benedetta rejoint très jeune le couvent. Elle communique avec la Vierge Marie et pense faire des miracles. Plus tard, quand la peste sévit dans toute l’Italie, elle croit pouvoir sauver sa ville de la maladie.

Le film était présenté au Festival de Cannes en Compétition. Il est sorti en salles le 9 juillet.

Une critique de Marine Moutot.

[FESTIVAL DE CANNES 2021] Bilan – Vendredi 16 juillet

Huitième jour au Festival de Cannes pour l’équipe de Phantasmagory.

Découvrez nos aventures cannoises du vendredi 16 juillet où nous avons vu Emergency Declaration (Bi-Sang-Seon-Eon) de Jae-rim Han, France de Bruno Dumont et Haut et fort de Nabil Ayouch.

Un article par Marine Moutot.

[FESTIVAL DE CANNES 2021] Bilan – Jeudi 15 juillet

Septième jour au Festival de Cannes pour l’équipe de Phantasmagory.

Découvrez nos aventures cannoises du jeudi 15 juillet où nous avons vu Les Olympiades de Jacques Audiard, Mon Légionnaire de Rachel Lang (II) et Serre-moi fort de Mathieu Amalric.

Un article par Manon Koken et Marine Moutot.

[FESTIVAL DE CANNES 2021] Bilan – Mercredi 14 juillet

Sixième jour au Festival de Cannes pour l’équipe de Phantasmagory.

Découvrez nos aventures cannoises du mercredi 14 juillet où nous avons vu Blue Bayou de Justin Chon, Lamb de Valdimar Johannsson, Municipale de Thomas Paulot et Tromperie d’Arnaud Desplechin.

Un article par Manon Koken et Marine Moutot.

[FESTIVAL DE CANNES 2021] Bilan – Mardi 13 juillet

Cinquième jour au Festival de Cannes pour l’équipe de Phantasmagory.

Découvrez nos aventures cannoises du mardi 13 juillet où nous avons vu Aline de Valérie Lemercier, The French Dispatch de Wes Anderson, Tralala d’Arnaud et Jean-Marie Larrieu et Un héros (Ghahreman) d’Asghar Farhadi.

Un article par Manon Koken et Marine Moutot.

[FESTIVAL DE CANNES 2021] Bilan – Lundi 12 juillet

Quatrième jour au Festival de Cannes pour l’équipe de Phantasmagory.
Découvrez nos aventures cannoises du lundi 12 juillet où nous avons vu Bac Nord de Cédric Jimenez, Bruno Reidal de Vincent Le Port, Futura d’Alice Rohrwacher, Pietro Marcello, Francesco Munzi et Tre piani de Nanni Moretti.

Un article par Manon Koken et Marine Moutot.

[DÉFI] Un bon film dans lequel il pleut pendant ou après une dispute

La pluie est un élément hautement cinématographique. Qu’elle soit présente pendant une scène d’amour, pendant une scène de baiser, de réconciliation, ou même de dispute, la pluie vient renforcer l’émotion et le côté dramatique de la séquence. C’est un élément déclencheur ou simplement qui met fin à une séquence. La pluie fait partie intégrante du langage cinématographique. 

Un défi par Lucie Dachary, Clémence Letort-Lipszyc et Marine Moutot.