[CRITIQUE] Adieu les cons

Suze Trappet apprend qu’elle va mourir. Dans un dernier espoir, elle part à la recherche de son fils qu’elle a eu 30 ans plus tôt. De son côté, JB, brillant informaticien, doit être promu. Alors que le poste lui passe sous le nez, il décide de se suicider, mais blesse un collègue par accident. En fuite, Suze promet de l’aider s’il retrouve son fils. M. Blin, un archiviste aveugle se joint à la partie et tout déraille.

Une critique de Marine Moutot.

[CRITIQUE] Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary

Temps de lecture : 3 minutes 1863. Sur les routes de l’Oregon, un convoi progresse vers l’Ouest. C’est là que vivent Martha Jane et sa famille. Blessé lors d’un accident, son père ne peut plus conduire la caravane, la jeune fille prend alors les choses en main pour la survie des siens. À mesure qu’elleLire la suite « [CRITIQUE] Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary »

[CRITIQUE] La Première Marche

Youssef, Yanis, Annabelle et Luca sont quatre étudiants en science politique à Paris 8. Ils ont décidé d’organiser la première Marche des fiertés hors de Paris avec leur association Saint-Denis Ville au cœur, le 9 juin 2019. Deux cinéastes les ont suivis pendant les mois de préparations.

Une critique de Marine Moutot.

[UN BON FILM AVEC… ] Un bon film avec un train qui interrompt une course-poursuite

Voilà encore un motif qui, sous ses abords d’évidence, s’est révélé bien plus compliqué qu’il n’y paraît. On le visualisait bien, pourtant, ce train qui, traversant soudain le champ, séparait pourchassés et poursuivants. Nous avons alors cherché du côté du cinéma de genre. Le cinéma d’action, les road movies et les westerns sont particulièrement propices à ce genre de séquences.

[CRITIQUE] Yalda, la nuit du pardon

Temps de lecture : 2 min De nos jours, en Iran. Suite à la mort accidentelle de son mari, Maryam est condamnée à mort. Sa seule chance ? Convaincre Mona, la fille du défunt, de lui pardonner lors d’une émission diffusée en direct devant des millions de spectateurs. Pour son second film le cinéaste MassoudLire la suite « [CRITIQUE] Yalda, la nuit du pardon »

Ida Lupino, une femme parmi les hommes

À l’occasion de la ressortie de quatre de ses films en salles, retour sur une cinéaste américaine encore beaucoup trop ignorée. Ida Lupino fut une actrice et réalisatrice de talent qui mérite qu’on s’attarde sur sa carrière. Retour sur ses sept films.

Un dossier de Marine Moutot.

[CRITIQUE] Les héros ne meurent jamais

Convaincu d’être la réincarnation d’un soldat mort en Bosnie en 1983, Joachim décide de partir pour Sarajevo avec deux documentaristes pour filmer son voyage initiatique sur les traces de son passé. Entre mysticisme, réincarnation, amour et vie antérieure, Joachim part à la rencontre d’une autre histoire.

Découvrez notre critique de « Les Héros ne meurent jamais », premier film d’Aude-Léa Rapin.

[CRITIQUE] Kajillionaire

Old Dolio vit avec ses parents, Theresa et Robert, entre arnaques et petits délits. Un jour, alors qu’ils sont sur un gros coup, Melanie les rejoint au pied levé. Pour Old Dolio, c’est la fin d’une époque et le début des interrogations.

Découvrez notre critique du dernier film de Miranda July.

[TOP] Qui es-tu Isabelle Huppert ?

Il est difficile de résumer Isabelle Huppert tellement elle semble avoir eu de vies. En l’espace de presque 50 ans de carrière, elle a joué dans plus de 120 films pour le cinéma (dont des doublages de films d’animation [Fantastic Mr Fox, 2009, L’île aux chiens, 2018]) et une vingtaine pour la télévision (épisodes de séries inclus), interprété une trentaine de rôles pour le théâtre (dont une adaptation célèbre d’Orlando de Virginia Woolf par Bob Wilson au Théâtre de l’Odéon), créé une société de production, fait plusieurs lectures publiques, sortie des disques.
Découvrez les six films coup de cœur de la rédaction.