Ida Lupino, une femme parmi les hommes

À l’occasion de la ressortie de quatre de ses films en salles, retour sur une cinéaste américaine encore beaucoup trop ignorée. Ida Lupino fut une actrice et réalisatrice de talent qui mérite qu’on s’attarde sur sa carrière. Retour sur ses sept films.

Un dossier de Marine Moutot.

Mulan est-elle vraiment féministe ?

Avez-vous vraiment compris l’histoire de Mulan ? À l’occasion de la sortie (prochaine) du live action de Disney, nous nous sommes penchées sur les différentes adaptations de la légende et nous sommes demandées : Mulan est-elle vraiment féministe ? Et la réponse est… oui et non.

Nous avons toutefois finalement décidé de ne pas analyser la dernière production Disney et expliquons pourquoi dans notre introduction.

Alice Guy, retour sur Be Natural et ses courts-métrages

Qui est Alice Guy ? Alors qu’elle revient sur le devant de la scène grâce au documentaire de Pamela B Greene, Be Natural – L’Histoire cachée d’Alice Guy-Blaché et à la ressortie de quelques-uns de ses courts-métrages sur LaCinetek, Alice Guy n’est pourtant pas connue du grand public.

La petite histoire des Vampires sur grand (et petit) écran : de L’Histoire à la parodie

Éteignez les lumières, allumez des bougies et mettez-vous dans l’ambiance avec « Bela Lugosi’s dead » de Bauhaus sur la platine. Aujourd’hui, nous vous parlons de vampires… 

[CORONAPOCALYPSE #2] Les Papas versus l’apocalypse zombie au cinéma

Nous vivons en ce moment une période étrange et angoissante, où la réalité semble rejoindre la fiction. Pour beaucoup confiné.e.s, menacé.e.s par l’invisible mais enfin disponibles aux nombreux livres, films et séries qui composent nos to do lists, nous tentons de nous réapproprier ce temps libre tant désiré. Au milieu des actualités anxiogènes et des conseils pour faire face en toute sérénité, de nombreuses filmographies spécial confinement fleurissent sur la Toile, feel-good movies versus films d’épidémie. Sans doute une manière de recréer l’expérience collective propre au cinéma, signe d’une volonté de partage et de lien en ces temps d’isolement. Nous explorons cette fois le genre du film de zombie, et la place qu’y occupe la figure du père.

Le Décalogue de Krzysztof Kieslowski

En 1988, Krzysztof Kieslowski, réalisateur de nombreux documentaires et de quelques longs métrages de fiction, réalise Le Décalogue, composé de 10 films d’environ une heure librement inspirés des Dix Commandements de l’Ancien Testament. Alors qu’il rayonnait peu hors de sa Pologne natale, c’est grâce à cette œuvre fleuve riche et complexe qu’il acquiert une renommée internationale, après avoir remporté le prix du jury au Festival de Cannes pour son cinquième épisode, « Tu ne tueras point ». Le Décalogue est une pierre angulaire au sein de la filmographie du réalisateur humaniste.

L’Homme qui en savait trop – étude des deux versions

Arte TV vous propose gratuitement jusqu’à fin mai trois longs-métrages de la période anglaise d’Alfred Hitchcock : Jeune et innocent (Young and Innocent, 1937), Sabotage (1936) et L’Homme qui en savait trop (The Man Who Knew Too Much, 1934). C’est l’occasion parfaite pour revenir sur les deux versions de L’Homme qui en savait trop (tourné une première fois en 1934 et une seconde fois en 1956).

[CORONAPOCALYPSE #1] Épidémies et distanciation sociale au cinéma

Nous vivons en ce moment une période étrange et angoissante, où la réalité semble rejoindre la fiction. Pour beaucoup confiné.e.s, menacé.e.s par l’invisible mais enfin disponibles aux nombreux livres, films et séries qui composent nos to do lists, nous tentons de nous réapproprier ce temps libre tant désiré. Au milieu des actualités anxiogènes et des conseils pour faire face en toute sérénité, de nombreuses filmographies spécial confinement fleurissent sur la Toile, feel-good movies versus films d’épidémie. Sans doute une manière de recréer l’expérience collective propre au cinéma, signe d’une volonté de partage et de lien en ces temps d’isolement.