[CRITIQUE] – Inside Job

Reagan est une inventrice de génie travaillant pour l’entreprise Cognito.Inc, une organisation américaine chargée de garder secrète la vérité sur les plus grandes théories de complot. Reagan dirige une équipe spécialisée dans le mensonge, la manipulation de masse et la destruction, et espère gravir rapidement les échelons. En parallèle, elle doit gérer une cohabitation difficile avec son père, également inventeur de génie et anciennement membre de l’entreprise Cognito.Inc, qu’il souhaite réintégrer à tout prix, même s’il doit manipuler sa propre fille. 

[CRITIQUE] Sermons de Minuit

Riley Flynn vient de passer quatre ans en prison après avoir tué une jeune fille dans un accident de la route, alors qu’il était fortement alcoolisé. Sans repères, il retourne vivre avec ses parents sur une petite île au large des États-Unis. Au même moment, un jeune prêtre s’installe sur l’île, et essaie d’apporter un souffle d’espoir à cette petite communauté qui dépérit. Mais ce jeune prêtre semble avoir apporté avec lui quelque chose de sombre et de dangereux. 

[DOSSIER] Russell T. Davies : des séries qui rendent fiers

It’s a Sin, la nouvelle série de Russel T. Davies vient de remporter le prix de Meilleure Série au Monte Carlo TV Festival.

En ce mois des fiertés et à l’approche de Séries Mania, nous revenons sur la carrière de ce scénariste et showrunner : panorama en trois séries clefs.

Un article de Johanna Benoist

[CRITIQUE] – Mare of Easttown – S1

Mare Sheehan est lieutenant de police dans sa ville natale, Easttown, en Pennsylvanie. Cela fait maintenant un an qu’elle enquête sur la disparition de Katie Bailey, sans résultat. La population gronde et accuse la police d’incompétence. C’est dans ce contexte tendu que le corps d’une jeune fille est découvert, visiblement abattu d’une balle en pleine tête. Mare est chargée de l’enquête et devra se plonger dans les secrets des habitants d’Easttown et tenter d’y démêler le vrai du faux.

Une critique de Angie Lauprêtre.

[CRITIQUE] Hippocrate – Saison 2

Une vague de froid s’est abattue sur la France, les hôpitaux sont submergés. Une canalisation a sauté, inondant les Urgences de l’hôpital Poincaré. Les soignants et les malades doivent se replier en médecine interne. Alyson et Hugo poursuivent leur stage dans le service. Chloé fait tout pour revenir pratiquer malgré une santé fragile. Aucun des trois n’a de nouvelles d’Arben, disparu sans laisser un mot. Ils vont devoir affronter un hôpital en crise, sous l’autorité du docteur Olivier Brun, le nouveau chef du service des urgences. 

Retour sur la saison 2 d’Hippocrate par Camille Dubois.

[TOP KDRAMA] Les meilleures séries romantiques sud-coréennes de 2020

Pour fêter le Nouvel an lunaire et la Saint-Valentin, quoi de mieux que de vous proposer notre top des meilleures séries romantiques sud-coréennes de 2020 ? Aux yeux des non initié.e.s, le genre peut paraître niais ou, au mieux, un peu fleur bleu. Pourtant, certains récits se révèlent captivants.
Cette année, Johanna & Marine vous proposent six kdramas dont la diffusion s’est terminée entre janvier et décembre 2020.

[CRITIQUE] Servant – Saison 1

Alors qu’elle vient de perdre son bébé, Dorothy Turner adopte une poupée reborn pour surmonter son deuil, et engage une jeune nourrice, Leanne, pour s’occuper de celui-ci. Son mari, Sean, inquiet du comportement étrange de sa femme et des effets indésirables de cette nouvelle présence, enquête sur le passé de la nurse. 

Retour sur la saison 1 de Servant par Manon Koken.

[CRITIQUE] The Crown – Saison 4

À l’aube des années 80, la Couronne fait face à une nouvelle série de défis politiques et personnels. Alors que le pays traverse une période de crise, Margaret Thatcher est nommée Première ministre tandis que Charles fait la rencontre de la jeune Diana Spencer. 

Une critique de Marine Pallec.

[TOP] 5 séries-doudou pour le confinement Saison 2

En ces jours d’automne un peu déprimants, le confinement a sonné la fin des vacances (avant même qu’elles n’arrivent à leur terme). Face à l’absence de perspectives claires sur les semaines à venir, le besoin de séries rassurantes se fait sentir. Objet transitionnel, le “doudou” nous est apparu comme une évidence. Loin de nous l’idée de vous enjoindre à retrouver votre peluche élimée dans les méandres de vos draps ou au fond d’un coffre au grenier mais plutôt de vous raccrocher à ces séries qui, quelque soit l’humeur du jour, le temps dehors, les difficultés du quotidien, vous font sourire à leur seule mention et vous donnent envie de vous installer bien confortablement dans votre canapé ou de vous rouler dans votre couette pour faire une pause bien méritée.

Un top de Johanna Benoist, Manon Koken, Marine Moutot et Marine Pallec.