[CRITIQUE] Haut et fort

Anas arrive dans le quartier de Sidi Moumen à Casablanca. Il doit donner des cours de rap dans un centre culturel. Dans ce quartier populaire, les jeunes gens viennent s’exprimer et parler de leur vie d’une autre manière.

Le film est sorti en salles le mercredi 17 novembre 2021.

Une critique de Marine Moutot.