[CRITIQUE] Tralala

Tralala, chanteur, vit dans un squat à Paris qui va être bientôt détruit. Il vaque la journée en chantant. Un soir, il rencontre une mystérieuse jeune femme en bleue. Elle laisse elle derrière un briquet où il est noté Lourdes. Il y voit un signe et prend le premier train pour la ville miracle.

Le film sort en salles le 6 octobre 2021.

Une critique de Marine Moutot.

[CRITIQUE] Mon légionnaire

Nika rejoint Vlad, légionnaire, en Corse. Ils ne sont pas encore marié.e.s, mais quand il reviendra du Mali, dans 4 mois, cela sera possible. En attendant, Nika apprend à vivre et à côtoyer les épouses de soldats. Très vite, elle fait la connaissance de Céline, avocate, dont le mari est lieutenant et vient de rejoindre la Légion.

Le film est sorti au cinéma le 6 octobre.

Une critique de Marine Moutot.

[CRITIQUE] Lamb

María et Ingvar vivent en autarcie dans une ferme islandaise où ils élèvent des moutons. Un jour, ils découvrent un nouveau-né à l’apparence bien étrange. Ils décident alors de l’élever comme leur enfant. Le bonheur touche alors ce foyer marqué par le deuil. Pour quelque temps seulement…

Une critique de Manon Koken.

[CRITIQUE] Les Amours d’Anaïs

Anaïs doit finir une thèse littéraire sur laquelle elle n’arrive pas à se poser. À 30 ans, elle est énergique, virevoltante et n’arrête pas de courir. Alors qu’elle rencontre Daniel, un homme de l’âge de son père, elle découvre l’existence de sa femme Emilie. C’est le début d’une nouvelle passion pour elle.

Une critique de Manon Koken.

[CRITIQUE] Bruno Reidal

Raulhac dans le Cantal, 1905. Bruno Reidal, 17 ans, assassine de sang-froid un garçon. Il se dénonce aussitôt et est enfermé. Pour comprendre ce qui s’est passé, trois criminologues et psychologues lui demandent de retracer son histoire.

Le film est présenté à l’Etrange Festival à Paris. Il sortira en mars 2022 au cinéma.

Une critique de Marine Moutot.

[CRITIQUE] Un héros

Condamné pour dettes, Rahim purge sa peine en prison. Lors de sa permission de deux jours, il récupère par miracle un sac contenant des pièces d’or. Après avoir tenté de convaincre son créancier de retirer son accusation contre l’argent, il décide de retrouver son propriétaire. Rien ne va se passer comme prévu…

Une critique de Manon Koken.

[CRITIQUE] Serre moi fort

Clarisse décide de partir à la mer. Elle laisse son mari, Marc, et ses deux enfants se débrouiller. Ce besoin de liberté, de changement d’environnement, ne serait-ce pas pour tromper une tragédie trop difficile à affronter ? Le film nous conte l’histoire d’une femme en fuite.

Serre moi fort sort au cinéma le 8 septembre.

Une critique de Marine Moutot.

[CRITIQUE] Blue Bayou

Antonio LeBlanc, américain d’origine coréenne, a été adopté étant enfant. Après avoir réchappé à un passé trouble, il construit aujourd’hui sa vie de famille avec Katy et sa fille, Jessie. Malgré les difficultés financières, ils sont heureux et s’aiment énormément. Un jour, suite à une altercation avec un policier, il apprend qu’il va être expulsé des Etats-Unis. 

Une critique de Manon Koken.

[CRITIQUE] Bac Nord

En 2012, dans les quartiers nord de Marseille, les policiers de la Bac ont totalement perdu le contrôle et le taux de criminalité atteint des sommets. Greg, Antoine et Yass sont au cœur de l’action. Fatigués d’intervenir sur des petits larcins, ils sont les premiers sur le pied de guerre quand un gros coup se prépare.

Une critique de Manon Koken.