[CRITIQUE] Tralala

Tralala, chanteur, vit dans un squat à Paris qui va être bientôt détruit. Il vaque la journée en chantant. Un soir, il rencontre une mystérieuse jeune femme en bleue. Elle laisse elle derrière un briquet où il est noté Lourdes. Il y voit un signe et prend le premier train pour la ville miracle.

Le film sort en salles le 6 octobre 2021.

Une critique de Marine Moutot.