[CRITIQUE] Sibel

Dans un village isolé de Turquie, Sibel est une jeune muette rejetée par la communauté qui ne comprend pas son handicap. Elle communique grâce à une langue sifflée. Un jour, elle croise la route d’un fugitif blessé. Elle s’en occupe et trouve en sa compagnie un monde nouveau : loin des préjugés de son village, elle est enfin acceptée comme elle est.

Une critique de Marine Moutot.