[TOP] 10 bonnes raisons de regarder Qu’est-il arrivé à Baby Jane ? de Robert Aldrich

Au temps du cinéma muet, « Baby » Jane est une grande star, une des premières enfants prodiges. Sa sœur Blanche, timide et réservée, reste dans l’ombre. Mais dans les années 30, les rôles sont inversés et Blanche devient une immense vedette de cinéma tandis que Jane est oubliée. 
Plus tard, Blanche, victime d’un étrange accident est devenue infirme et semble tout accepter d’une sœur transformée en infirmière sadique qui multiplie les mauvais traitements…

En 1962, Robert Aldrich frappe fort avec « Qu’est-il arrivé à Baby Jane ? » Face à face, deux icônes d’Hollywood : Bette Davis et Joan Crawford.

Aujourd’hui, nous vous donnons 10 bonnes raisons de voir ou re-voir ce film devenu culte de Robert Aldrich.

Un top de Camille Dubois.

Oh Audrey ! Une icône intemporelle du cinéma

Afin de découvrir toute l’étendue du talent d’Audrey Hepburn son talent, Amazon Prime a mis à disposition sur sa plateforme plus d’une dizaine de films avec cette fameuse actrice en tête d’affiche. Cette fameuse actrice ? Vous pouvez la trouver dans le dictionnaire au mot « élégance ». Si vous n’êtes pas encore convaincu, un petit tour de la carrière d’Audrey Hepburn vous fera changer d’avis !

Un dossier de Déborah Mattana.

[TOP] Qui es-tu Jennifer Jones ?

Jennifer Jones ? Actrice américaine, née sous le nom de Phyllis Isley en 1919, elle a joué dans vingt-cinq films. Si l’on peut citer Le Chant de Bernadette (The Song of Bernadette, Henry King, 1943), son premier grand rôle pour lequel elle reçoit l’Oscar de la meilleure interprétation, ou encore Duel au soleil (Duel in the Sun, King Vidor, 1946), La Folle Ingénue (Cluny Brown, Ernst Lubitsch, 1946), La Furie du Désir (Ruby Gentry, King Vidor, 1952) et La Tour infernale (The Towering Inferno, John Guillermi, 1974) qui ont marqué l’Histoire du cinéma, ses autres films sont presque tous tombés dans l’oubli malgré leur qualité indéniable. Peu accessibles aux cinéphiles en France, les œuvres dans lesquelles figure Jennifer Jones sont pourtant, pour la grande majorité, magnifiques.

Un dossier passionné de Marine Moutot.

Ida Lupino, une femme parmi les hommes

À l’occasion de la ressortie de quatre de ses films en salles, retour sur une cinéaste américaine encore beaucoup trop ignorée. Ida Lupino fut une actrice et réalisatrice de talent qui mérite qu’on s’attarde sur sa carrière. Retour sur ses sept films.

Un dossier de Marine Moutot.