3 maisons gothiques pour Halloween

Le choix du gothique comme sujet de notre article d’Halloween s’est rapidement imposé à nous. Maisons hantées, labyrinthes enchantés, gentils fantômes, revenants assassins, monstres inquiétants, histoires d’amour ou de vengeance, il y en a pour tous les goûts.

Un top par Johanna Benoist, Manon Koken et Marine Moutot.

[UN BON FILM AVEC… ] Un bon film avec un train qui interrompt une course-poursuite

Voilà encore un motif qui, sous ses abords d’évidence, s’est révélé bien plus compliqué qu’il n’y paraît. On le visualisait bien, pourtant, ce train qui, traversant soudain le champ, séparait pourchassés et poursuivants. Nous avons alors cherché du côté du cinéma de genre. Le cinéma d’action, les road movies et les westerns sont particulièrement propices à ce genre de séquences.

[UN BON FILM AVEC… ] Un bon film avec quelqu’un qui attend dans une voiture

L’attente renvoie à la passivité. C’est l’autre qui fait l’action. Le temps passe et cela se ressent. Dans l’ouverture de Drive, le chauffeur installe d’ailleurs une petite montre pour chronométrer les cinq minutes qu’il donne de sa vie aux braqueurs. Cinq minutes, pas une minute de plus. La tension augmente au fur et à mesure que la petite et grande aiguilles bougent dans le cadran. L’attente permet d’accentuer ce temps qui file : au ralenti ou trop vite.

[CRITIQUE] Dawson City : le temps suspendu

En 1978, des centaines de bobines sont retrouvées enfouies dans le sol de Dawson City, dans le territoire canadien du Yukon. Le cinéaste Bill Morrison, adepte de found-footage, utilise ces images d’archive – documentaires et de fiction – pour conter les pellicules perdues et retrouvées autant que de la naissance de la ville, au début du XXe siècle. 

Champs-Élysées Film Festival – Jour 3 : Slow Machine

Pour ce troisième jour du festival, une programmation plus féminine et plus orientée vers l’univers artistique dès 18h avec le documentaire de la plasticienne française Alexandra Pianelli, Le Kiosque, et le film de Joe Denardo et Paul Felten, Slow Machine, sur une actrice qui se cherche. Une journée un peu moins convaincante pour nos rédactrices. Slow Machine était pourtant un long-métrage prometteur.

Champs-Élysées Film Festival – Jour 2 : 17 Blocks

Deuxième jour du Champs-Elysées Film Festival : une journée forte en émotions. Après A l’abordage, nous avons vu 17 Blocks : témoignage plein de sens et d’actualité, c’est un film sur l’héritage et la persévérance.

[UN BON FILM AVEC… ] Un bon film avec quelqu’un qui dit « J’ai toujours rêvé de dire ça ! »

“J’ai toujours rêvé de dire ça !” est une phrase-motif chargée de références. Si l’on rêve de dire une phrase ou de faire une action c’est qu’elle a déjà eu lieu ailleurs. Ailleurs, ici, c’est l’image, les histoires, et tous leurs avatars : la phrase rêvée et enfin prononcée est ancrée dans la culture populaire et bien souvent cinéphile.

[CORONAPOCALYPSE #2] Les Papas versus l’apocalypse zombie au cinéma

Nous vivons en ce moment une période étrange et angoissante, où la réalité semble rejoindre la fiction. Pour beaucoup confiné.e.s, menacé.e.s par l’invisible mais enfin disponibles aux nombreux livres, films et séries qui composent nos to do lists, nous tentons de nous réapproprier ce temps libre tant désiré. Au milieu des actualités anxiogènes et des conseils pour faire face en toute sérénité, de nombreuses filmographies spécial confinement fleurissent sur la Toile, feel-good movies versus films d’épidémie. Sans doute une manière de recréer l’expérience collective propre au cinéma, signe d’une volonté de partage et de lien en ces temps d’isolement. Nous explorons cette fois le genre du film de zombie, et la place qu’y occupe la figure du père.