[DÉFI] Un bon film dans lequel quelqu’un crie sans que l’on entende un bruit

Quand quelqu’un crie sans que l’on entende un son sortir de sa bouche, c’est souvent synonyme de peur. La terreur glace le sang du protagoniste et l’empêche de pousser un cri. Cela peut également apparaître au moment de sa mort : le personnage n’a alors plus de force pour émettre un dernier son.  C’est également un moyen de souligner la détresse d’un personnage qui, impuissant, ne peut agir ni sur le plan physique, ni sur le plan sonore.

Ce motif, comme d’autres avant lui, peut se trouver dans différents genres, comme vous allez le voir à travers les trois analyses de séquences choisies pour ce défi. À travers, Les Frissons de l’angoisse (Profondo Rosso) de Dario Argento, L’Ange de la Vengeance d’Abel Ferrara et Matrix de Lana Wachowski et Lilly Wachowski, retour sur des cris muets à jamais.

Un défi par Johanna Benoist, Lucie Dachary et Marine Moutot.

[DOSSIER] Russell T. Davies : des séries qui rendent fiers

It’s a Sin, la nouvelle série de Russel T. Davies vient de remporter le prix de Meilleure Série au Monte Carlo TV Festival.

En ce mois des fiertés et à l’approche de Séries Mania, nous revenons sur la carrière de ce scénariste et showrunner : panorama en trois séries clefs.

Un article de Johanna Benoist

[DÉFI] Un bon film… Spécial Disney

Pour fêter les deux ans de notre défi Un Bon Film Avec… nous avons décidé de revenir sur les motifs qui peuplent les dessins animés de Walt Disney Pictures.

Un article de Johanna Benoist, Manon Koken, Déborah Mattana, Marine Moutot

[QUEERSCREEN] Des Secrets dans le placard

En cette année 2021, la plateforme de VOD illimitée spécialisée dans le cinéma LGBT+ et le site web gay Jock.life organisent la première édition du QueerScreen festival, entièrement en ligne. Il se tient du 12 au 21 mars avec une à deux séances par jour. L’occasion pour nous de découvrir fictions, documentaires et courts-métrages souvent encore inédits en France.

Étudiant en architecture à Buenos Aires, Manuel retrouve sa famille pour la première fois depuis qu’il a fait son coming out.

Une critique de Johanna Benoist.

[CRITIQUE] Un pays qui se tient sage

Entre 2018 et 2020, les Gilets Jaunes manifestent leur désaccord et leur mécontentement. La violence des manifestations est médiatisée : les images et les accusations de violences policières se multiplient en même temps que les blessures. Le Président Emmanuel Macron les récuse.

Une critique de Johanna Benoist

[TOP KDRAMA] Les meilleures séries romantiques sud-coréennes de 2020

Pour fêter le Nouvel an lunaire et la Saint-Valentin, quoi de mieux que de vous proposer notre top des meilleures séries romantiques sud-coréennes de 2020 ? Aux yeux des non initié.e.s, le genre peut paraître niais ou, au mieux, un peu fleur bleu. Pourtant, certains récits se révèlent captivants.
Cette année, Johanna & Marine vous proposent six kdramas dont la diffusion s’est terminée entre janvier et décembre 2020.

[DÉFI] Un bon film dans lequel une silhouette apparait derrière une vitre

Une ombre qu’on aperçoit et qu’on croit reconnaître. Un mouvement derrière le rideau quand l’obscurité nous joue des tours. La silhouette derrière une fenêtre peut-être le fruit de notre imagination torturée et apeurée comme la manifestation d’un désir enfoui au plus profond de nous.
Ce mois-ci, nous analysons, à travers trois exemples, une silhouette qui apparaît derrière une vitre : une présence funeste dans La Nuit du Chasseur de Charles Laughton (1955), le suspense de Psychose, d’Alfred Hitchcock (1960) et la parodie avec le célèbre espion OSS 117 – Le Caire, Nid d’espions de Michel Hazanavicius (2006).

Un défi de Johanna Benoist, Clémence Letort-Lipszyc et Marine Moutot.