[CRITIQUE] Belle

Belle, jeune fille à la voix de cristal, est la superstar de U, un monde numérique alternatif. Une fois déconnectée, elle redevient Suzu, une lycéenne japonaise timide et effacée. La rencontre avec le mystérieux Dragon, champion malaimé de l’arène de U, met rapidement à mal son identité secrète.

Le film est sorti au cinéma le 29 décembre 2021.

Une critique de Johanna Benoist et Manon Koken.

[DÉFI] Un bon film avec un train qui interrompt une course-poursuite

Voilà encore un motif qui, sous ses abords d’évidence, s’est révélé bien plus compliqué qu’il n’y paraît. On le visualisait bien, pourtant, ce train qui, traversant soudain le champ, séparait pourchassés et poursuivants. Nous avons alors cherché du côté du cinéma de genre. Le cinéma d’action, les road movies et les westerns sont particulièrement propices à ce genre de séquences.