[CRITIQUE] Si tu voyais son coeur

Sombre folie Si tu voyais son cœur commence par une musique lancinante. L’image est celle d’un mariage, les personnages sont joyeux, nous suivons un enfant, un petit garçon aux cheveux longs qui ressemblent à une petite fille, le doute est lancé. Le film se basera toujours sur une histoire binaire entre folie et abnégation. L’image montreLire la suite « [CRITIQUE] Si tu voyais son coeur »