[CRITIQUE] Benedetta

Pescia, au 17e siècle. Dans cette petite ville italienne, Benedetta rejoint très jeune le couvent. Elle communique avec la Vierge Marie et pense faire des miracles. Plus tard, quand la peste sévit dans toute l’Italie, elle croit pouvoir sauver sa ville de la maladie.

Le film était présenté au Festival de Cannes en Compétition. Il est sorti en salles le 9 juillet.

Une critique de Marine Moutot.

[FESTIVAL DE CANNES 2021] Bilan – Samedi 10 juillet

Deuxième jour au Festival de Cannes pour l’équipe de Phantasmagory.
Découvrez les aventures cannoises du samedi 10 juillet.

Aujourd’hui, nous vous parlons de : Les Amours d’Anaïs, Benedetta, La Civil, La Fracture.

Un article par Manon Koken et Marine Moutot.

[CRITIQUE] Showgirls

Nomi Malone arrive à Las Vegas dans l’espoir de devenir danseuse. Alors qu’elle se fait voler toutes ses affaires, elle rencontre Molly, une jeune costumière qui travaille sur le show Godess au cabaret le Cheetah. La vedette du spectacle, Cristal Connors, est attirée par l’énergie brute et sauvage de Nomi et la fait engager. Nomi utilise alors son talent et son franc-parler pour se faire une place dans ce milieu sans pitié.

Une critique de Marine Moutot.